amour

31 mai 2006


Dans les yeux d'un enfant,

On voit son avenir..

Dans les yeux d'un enfant,

On voit un sourir..
enfant2

Dans les yeux d'un enfant,

O
n voit son bonheur..

Dans les yeux d'un enfant,

On voit son malheur..

Mais dans les yeux

D'un enfant sans parent,

On y voit simplement


L
e ant..

Posté par mimis 1984 à 04:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mentir

"Mentir", ce mot tu le connais par coeur,
Ce mot est la cause de tous mes pleurs

Car la seule chose que tu fais c'est mentir.
Que peut-il maintenant y avoir de pire ? mentir

Tous ces mots que tu me murmurais de l'aube au soir 
T
ous ces mots qui m'ont fait croire en ton amour,
N
'ont fait que passé pour simuler une histoire,
U
ne histoire qui m'as marqué sormais pour toujours

Mais c'est seulement maintenant que je m'en rends conte
Que tu na fait que voilé ta cruauté et ton hypocrisie 
Et ces paroles que j'ai toujours cru, me font honte,
Tout ce que tu as dit n'a été que mensonge et tromperie
.

Je le sais désormais lorsqu'on te dit que l'on t'aime,
Ce le ne pourra t'apporter autres choses que de la pei

Posté par mimis 1984 à 03:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

_________________________________________________
_________________________________________________
_________________________________________________


---- Si nos rêves -----


----- Partent en fumée -----


----- C'est qu'il est temps -----


----- D'être conscient -----


----- Que la vie n'est pas -----                                                rever


----- Un jeu au hasard -----


----- Et qu'il faut se battre -----


----- Pour avoir ce qu'on veut -----


----- Et ne pas resté à terre ---

_________________________________________________
_________________________________________________
_________________________________________________
___________________________________________

Posté par mimis 1984 à 03:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jai cru que tu aitais un ange mais....

ange

J'ai toujours pensé que t'étais un ange...

Q
ue tu étais vraiment différent des autres...

Qu'avec toi je serais aimée sans apprioris...

Et l
e temps a passé a une vitesse folle... 

Petit a petit, je t'ai découvert bléssant...

Même très méchant par moments...

Je n'ai pas compris tout de suite..
.

Q
ue le vrai " toi " se revélait...


Et ce matin là tu m'as blessé ...


In
terieurement, physiquement...

Et surtout très profondément...

J'
ai essayé de casser car ...

C'est pas les prétextes qui manquait ...

J
e n'ai pas ussi , je me suis adoucit...

Et toi tu n'a fait que t'endurcir..
.

Et
 redoubler de mechanceté.
..

Il est trop tard pour oublier.
..

Tout le mal que tu m' as fait ...

Toutes ces fois ou je voulais me suicider...

J'ai toujours pensé que t'étais un ange..
.

me si aujourd'hui je te regarde d'en haut...

Après toutes ces souffrances infligées...


Tu ne peut plus m'atteindre là ou je suis...

parc
e que enfin tu ne fais plus partie de ma vie....

Posté par mimis 1984 à 03:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

larme1

J'ai appris à ne plus penser
A
tous ces instants que j'ai passés
C
es heures à tes s
Quand je croyais que tu m'aimai
s

J'ai appris à oublie
r
Mes sentiments quand je te voyais

A
 effacer de ma moire
Cette habitude d'écrire tous les soirs


J
'ai appris à continuer mon chemin
A regarder chaque nuit le lendemain
S
ans me demander comment j'allais supporter
T
on absence à mes côs

J'ai appris à te regarder
Sans avoir l'envie de me jete
r
Dans tes bras, de t'embrasser

Ni de te dire que je t'aimais

J'ai appris tout ça
Parce que tu m'y as forcée
Je n'en ai pas eu le choix
C'est toi qui a tout foiree



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Faut-il fuir pOur être libre ... 

Faut-il être aimé(e) pOur aimer?
Faut-il des larmes pOur être triste?
Faut-il des phOtOs pOur se sOuvenir?
Faut-il être un enfant pOur être naïf?
Faut-il être un sOleil pOur briller?
Faut-il un sOmmeil pOur rêver?
Faut-il être philOsOphe pOur penser?
Faut-il crier pOur être entendu?
F
aut-il être puni(e) pOur regretter ses erreurs?
Faut-il vOir pOur crOir?
Faut-il être un Humain pOur mériterde vivre? 
Faut-il être cébre pOur ne pas être oublié(e)?
Faut-il une parOle, un mOt pOur se faire cOmprendre?
Faut-il ressembler pOur exister?
Faut-il être écrivain pOur savOir écrire?
F
aut-il être pauvre pOur cOnntre la valeur de l'argent?
Faut-il pleurer pOur sOuffrir?

Faut-il que je te le dise pOur que tu le saches ? ? ? ?


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Posté par mimis 1984 à 03:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


une histoire qui n'est pas vrais mais ....

Jpense pa ke se soit une histoire vrai mais li kan mm...

*~_Cher journal..._~*
J
e suis sur un lit d'hôpital, le docteur dit que c'est une opération très
difficile et je ne pourrai peut-être pas la faire. Il me faut un nouveau
coeur...j'ai besoin de soutien mais mon copain n'est toujours pas arri.

.
-:*;`*:-. .-:*;`*:-.

__*~_Cher journal..._~*

L'opération est finie, les docteurs disent que tout s'est bien passé...mais
j'ai besoin de soutien et il n'est toujours pas arrivé
.

.
-:*l;`*:-. .-:*;`*:-.

__*~_Cher journal..._~*

Une semaine est passée, je suis sortie de l'hopital, je vais bien mais mon
c
opain n'est toujours pas venu, a présent je vais aller chez lui, ça me
p
occupe beaucoup.

.
-:*`*:-. .-:*`*:-.

_
_*~_Cher journal..._~*
J
e suis allée chez lui, j'ai frappé longuement, mais il n'y avait personne.
J
e suis ente, la porte était ouverte, et sur la table il y avait un mot
q
ui disait:

.
-:*;`*:-. .-:*;`*:-.

*~_"Mon amour, pardonne moi de ne pas t'avoir apporle soutien dont tu
avais besoin, j'ai voulu te faire un cadeau, mon coeur ne bat plus en moi

mais je suis heureux de te l'avoir donné à toi, il continue de vivre à
travers toi ... je t'aime... "_~



D
itEs mOi cE qUe VoUs en PenSez!

Posté par mimis 1984 à 03:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

il m'as brizé le coeur

                                                                                   images

             
Comment lui dire qu'il m'a blessé ?
Qu
'il m'a fait mal, au fond de
moi,
Je n
e sais que faire pour lui di
re
Qu'il m
'a brisé.


~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Comment savoir si mon coeur
est en train de dériver sur cette plume

qui
file sur cette feuille blanche,
su
r laquelle j'écris notre histoi
re.

~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~

Va dire a lui, à qui mon coeur
n'a plus voulu s'ou
vrir,
qu'il s'est tellement arrêté de battr
e
qu'i
l a peur de recommencer à vivre

et qu
e pour moi tout est gris.

~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~
~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~

Je le voulais pour la
vie
je ne l'ai eu que pour quelques nui
ts
Je voulais apprendre à aim
er,
mais j'ai appris à haï
r

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~

La solitude, tes craintes et l'amour
q
ue tu vois dans tes yeux
s
ont synonymes de souffrance
j
e voudrais tellement voir

to
n sourire qui me donnera le vertige

~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et dans ma tête j'entend,
des coups de gueule incessants
qui finissent un soir

par mettre fin a tous ces espoirs!
   

Posté par mimis 1984 à 03:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

eclipselune


C'était une nuit sombre et brumeuse. Denise avait de la difficulté à rester éveillé et la route était trempé.
So
n niveau d'anxiété n'était pas pour aider car le niveau de la jauge d'essence commençait à être dangereusement bas et elle n'avait aucune idée d'où se trouvait la prochaine ville.

Finalement juste au moment ou elle allait arrêter la voiture pour la nuit et dormir sur le bord de la route, elle aperçut une petite station d'essence décpie sur le bord de la route. Elle s'arrête à la station.
L
e commis fait le tour de la voiture et semble être très distrait pendant qu'elle lui demande de faire le plein, il continue à lui faire de drôle de grimaces et semble très bizarre.
I
l s'exécute enfin, mais lui demande d'ouvrir le capot, parce qu'il flaire quelques choses de suspect.
So
n anxiété recommence à grimper car elle se rend compte qu'elle est seule dans une petite station service crasseuse au milieu de nul part et que le commis trouve toutes sorte de bonne raison pour la garder ici...

Il
 lui demande de venir voir le moteur, il veut lui montrer quelques choses.
Ne sachant pas trop quoi faire d'autre, elle fait ce qu'il lui dit, tout en se demandant pourquoi elle ne se met pas à crier. Aussitôt arrivée devant la voiture, il lui attrape le bras et lui dit :
"
 Cette voiture a besoin d'une remorqueuse, vous devez venir avec moi dans le bureau !"
Puis il lui met la main sur la bouche et l'entrne de force a l'intérieur du bureau.

E
lle commence à lui mordre la main. Une fois à l'intérieur, il la laisse partir et lui dit :
"Il y a un homme couché sur le siège arrière de votre voiture !!!"
Mais la femme apeurée par en courant vers sa voiture et s'en vas a toute vitesse. Au bout de quelques minutes, regardent dans son rétroviseur, elle vit un homme avec un blouson à capuche et une hache dans la main sur la banquette arrière.

Et
l'homme d'un mouvement de bras décapita Denise avec sa hache. Le cadavre de Denise fut retrouvé peut de jour après.
La police arrêta le tueur en série des années plus tard.

Al
ors as tu regardé sur la banquette arrière ?

Posté par mimis 1984 à 02:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

daba1


Tu es un enfant... quand tu n'as rien à dire au téléphone
Tu es un ado... quand tu parles des heures au pho
ne
Tu es un adulte... quand tu paies les comptes dephone


T
u es un enfant... quand tu ne sais pas ce que tu veux faire dans la vie
Tu es un ado... quand tu as le goût de ne rien faire dans la vie
T
u es un adulte... quand tu te demandes pourquoi tu n'as rien fait dans la vie

T
u es un enfant... quand tu t'habilles comme ta re veut
Tu
es un ado... quand tu t'habilles comme tu veux
Tu es un adulte... quand tu t'habilles comme tu peu
x

Tu es un enfant... quand tu dors toute la nuit

T
u es un ado... quand tu dors toute la journée
Tu
es un adulte... quand tu n'arrives plus à dormir


Tu
es un enfant... quand tu ne sais même pas que tu vis
Tu es un ado... quand tu dis que tu n'as jamais demandé à vi
vre
Tu es un adulte... quand tout ce qu'il te reste, c'est le savoir viv
re

T
u es un enfant... quand tu apprends continuellement

Tu
es un ado... quand tu n'apprends plus rien du tout
T
u es un adulte... quand tu as tout oubl


Tu es un enfant... quand tu ne comprends rien de ce qu'on te
dit
Tu es un ado... quand personne ne comprend rien de ce que tu di
s
Tu
es un adulte... quand ce que tu dis n'intéresse plus personne...

Posté par mimis 1984 à 02:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'amour!!





****************L'amour***************



Pourquoi je me sens mal ?
Pourquoi les autres ne me comprennent pas ?
Pourquoi suis-je seule ?
Pourquoi suis-je comme ça ?
Pourquoi je ne réussis pas ce dont j'ai envie ?
Pourquoi l'homme que j'apprécie est déjà pris ?
Pourquoi je me pause autant de question ?
Pourquoi n'ai-je pas eu une vie facile ?
Pourquoi ai-je l'impression de me plaindre ?
Pourquoi n'ai-je plus confiance en personne ?
Pourquoi me juge-t-on sans même me connaître ?
Pourquoi ma vie ne changerait-elle pas ?
Pourquoi suis-je triste ?
Pourquoi ai-je envie de pleurer ?
Pour quoi vivre ?
Pour quoi lutter ?



Des larmes coulaient sur mes joues
Mais tu ne les as pas vues
Mes lèvres te criaient leurs baisers
Mais tu ne les as pas entendues
Mon coeur battait pour toi
Mais tu ne l'as pas compris
Maintenant que je suis parti
Tu regretteras toute ta vie
L'indifférence que tu m'as portée
Et pour laquelle mon corps s'est consumé


Une larme
U
ne toute petite et simple larme
Pourquoi est elle là?
Un
e larme de peine, de detresse
Pourquoi avoir mal?

Une larmes
De
cause inconnu
Po
urquoi?
Tu n
e sais pas
Pour le cri d'une peine profonde.

Une
larme
Par l'amour brisé
L'a
mour perdu
Pl
eure donc
Tu seras soulagé

Une larme
Elle ne suffira pas
Elle est trop petite
Pleures tu seras liré
Ca te défoulera.

U
ne larme
T
u as le droit
T
u peux pleurer
N'aie pas peur
Elle seule ne te soulagera pas.

U
ne larme
E
lle seule n'est pas suffisante
Elle ne te guérira pas
Ne te libéreras pas nullement

Toi si fragile
Dans mes brs viens pleurer
Je vais te consoler mon ami...




U
ne larme a coulée le long de ma joue

Du à la pensée de ce dernier bisous

Il
n'y en aura surement plus jamais

Tel est mon regret

Je ne voulait pas que notre histoire finisse ainsi

Mais le destin la choisit ...

Posté par mimis 1984 à 02:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]